Contrôle social > par le milieu associatif
màj : 31 mai 2015  |  Imprimer  |  Recommander

L'objet de la présente étude est d'illustrer et analyser le rôle joué par des associations subsidiées, dans la répression de personnes dénonçant (i) la nature fallacieuse de la démocratie prétendument "représentative" et/ou (ii) la manipulation du droit d'ingérence humanitaire pour "justifier" des agressions néocolonialistes. En particulier est mis en lumière l'utilisation de la "gauche" institutionnelle (c-à-d l'establishment gauchiste composé d'associations subsidiées : partis politiques, syndicats, ONG, associations culturelles, ...) comme faire-valoir et vecteur de campagnes de dénigrement voire de diffamation à l'encontre de ces personnes (opposants ou leaders politiques). Les associations en question peuvent être classées en deux groupes selon qu'elles agissent au niveau local ou à celui de la géopolitique globale.


Auteur : François Jortay

Envoyez vos à l'auteur.
x

Pour recommander à des amiEs

  1. sélectionnez l'adresse de cette page :
  2. copiez (Ctrl+C)
  3. collez (Ctrl+V) dans votre message.